Menu
Home
News
Portrait
Voyages
Photos
Planification
Tables du monde
Liens
Contact


La chance Version imprimable
Ecrit par Stéphane   
09-04-2006
La période des "dernières" a commencé

Le vendredi 31 mars fut mon dernier jour de travail chez Seor Service. Une journée un peu bizarre, puisque de toute manière ce n'était pas un travail comme les autres. Je dois avouer qu'encore à ce jour, ce n'est pas vraiment réel pour moi. C'est comme si je prenais de longues vacances, et qu'à mon retour, je retournerais travailler là-bas. En fait, le première question à se poser d'ici là, c'est si j'aurais envie de travailler encore dans l'électroménager... Enfin, c'est de la musique d'avenir!

Puis, jeudi 6 avril, j'ai participé à ce qui devrait vraisemblablement être mon dernier match de basket. Nous avons joué contre l'équipe de Morges, premier au classement, et le résultat ne faisait pas de doute avant le début de la partie. Au début du dernier quart, la messe était dite depuis longtemps, et je me suis dit qu'une moitié de quart était suffisante. Sur ce qui aurait certainement été la dernière action pour moi, une contre-attaque à deux contre un, un adversaire a réussi à glisser son pied sous le mien au moment de l'impulsion.... Résultat

Image

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'a vraiment pas bonne allure. J'ai fait appel à une amie, en lui montrant la photo, et quand je lui ai dit que je n'avais pas mal, elle m'a confirmé ce que je craignais. Ce n'est pas bon signe. Le ligament est probablement complètement déchiré, ce qui explique l'absence de douleur. Vraiment mauvais, tout ça. Mais il est hors de question que je reporte le départ. Par contre, si le ligament est déchiré, il faut porter une attelle en permanence pendant 6 semaines, jour et nuit! Disons que si l'avenir de ma cheville en dépend, c'est une question qui ne se pose même pas.

En résumé, ce n'est jamais une grande idée de jouer un match de basket juste avant son départ. Même si on ne se blesse que rarement, si quelque chose doit arriver, cela se passera à ce moment. Car quoiqu'on en dise, le subconscient a déjà fait le calcul des conséquences de la prise de risque, et nous pousse à faire les choses un tantinet différemment.

< Précédent   Suivant >
Position actuelle

Cossonay, Suisse


En ligne
Il y a actuellement 11 invités en ligne
Tout frais
   Home arrow News arrow Dernières Nouvelles arrow La chance